Rechercher
  • Sylvie - Azimuth coaching

Déconfinés oui, mais... et si on faisait une séance de kinésiologie chez Chryslène ?

Pour ce deuxième lundi "déconfiné" j'ai pris rdv avec Chryslène Gaillard qui exerce ses talents de kinésiologue à Tarnos où elle a ouvert Connai'Sens.

Cette envie a surgit comme une évidence:

Si nous sommes nombreux(ses) à exercer dans les métiers de l'accompagnement, nos approches sont multiples et nos pratiques intimement liées à notre histoire, nos valeurs et notre philosophie de vie.

Parmi les #entrepreneurs (ses) certains piétinent là où d'autres avancent d'un pas léger...


Chryslène fait partie de cette catégorie qui incarne à la fois la compétence métier et l'aptitude à se créer une clientèle.

Elle représente tout simplement l'esprit entrepreneurial.


C'est une histoire de femme.

Une femme belle, douce et forte à la fois, instinctive et généreuse, qui vous enveloppe instantanément de sa bienveillance et vous ramène à l'équilibre quand vous vous sentez bloqué.

Son témoignage vous donnera des clés sur la #reconversion et une irrésistible envie de la rencontrer pour une séance.


Kinésiologue ?


"C'est un métier de facilitateur qui aide à décoder les réactions et comportements afin de ramener calme et apaisement" me dit-elle "Il s'agit de mettre en lumière les informations, mécanismes conscients, inconscients qui empêchent d'être bien, en phase avec soi , sans passer par le mental."

C'est à partir du test musculaire, l'outil spécifique de la kinésiologie, que la praticienne identifie avec précision vos blocages intérieurs devenus automatiques mais qui ne sont plus adaptés.

"Les moyens d'équilibration et de libération reposent sur les principes de l'énergétique chinoise (MTC) et sur des techniques issues de neurosciences.

La première séance dure environ 1h30 , les suivantes 1h.

En résumé, je travaille avec un ensemble de techniques de gestion du stress et des émotions particulièrement intéressants pour les individus et les organisations, d'ailleurs j'interviens aussi en entreprise.


Comment es-tu venue à ce métier ?


"C'est un chemin de vie, une longue histoire.

J'ai consulté une kinésiologue pour la première fois après un burn-out en 2009 : une révélation !

J'ai dit Waouhhh ! c'est ça que je veux faire quand je serai grande."

Et elle rit aux éclats, comme une enfant, les yeux brillants au souvenir de cet émerveillement.

"A l'époque j'étais Responsable d'Agence dans une banque.

J'ai commencé à repenser mes priorités, le management m'épuisait.

La Direction m'a proposé un poste au Service Qualité le temps de me remettre.



J'ai fait un bilan d'orientation mais je n'étais pas encore prête à tout changer.

J'ai toujours travaillé dans des fonctions commerciales, j'aime le relationnel.

A mes débuts, j'avais passé un BTS en alternance et intégré un Groupe dans la Grande Distribution.

J'étais responsable du secteur textile pendant 5 ans.


Tu sais, au delà de sa cruauté, c'est un univers très formateur, j'y ai appris la rigueur, l'affirmation (surtout en tant que femme), l'esprit d'équipe, puis j'ai bifurqué vers un poste de Responsable de Boutique au centre commercial BAB2 à Bayonne pendant 9 ans.


C'était extra, je venais d'avoir mes enfants, je pouvais mieux concilier vie perso et vie pro. Mais j'ai eu envie de changer et je me suis retrouvée dans le secteur bancaire :

C'est dingue, je n'y connaissais vraiment rien !

En 2012 la banque a été absorbée par un groupe, tout a changé..."


C'est le fameux déclic ?


Un voile de tristesse a soudain envahi son regard, je connais bien ces instants où l'évocation du passé fait ressurgir des émotions d'une telle intensité que les mots semblent impuissants... et ils le sont, alors il s'agit de rester en connexion et juste écouter...

"Le déclic c'est surtout le décès de ma maman lors d'un voyage en Inde...au retour j'étais complètement décalée par rapport à ce qui se passait autour de moi, surtout dans l'entreprise...."

J'apprends à cet instant que la maman de Chryslène avait un don d'énergéticienne et soignait les personnes.

"j'ai longtemps refusé de suivre cette voie qui s'apparente à la sorcellerie dans l'imaginaire collectif. Dans la pratique il faut savoir se protéger de tout ce qu'on reçoit pendant une séance, parfois c'est très dur...ça s'apprend."


NDLR : Aujourd'hui, les métiers d'accompagnement sont mieux cadrés.

Assurez-vous que votre praticien adhère à un organisme de professionnels de son secteur, et bénéficie de supervisions (pour travailler sur lui afin d'éviter les dérives) pour vous garantir une déontologie conforme à l'éthique du métier.


Comment as-tu pris ta décision ?


"J'ai fait mon bilan : qu'est ce que je veux vraiment ? Qu'est ce que je ne veux pas ou plus ? En un week end j'ai tout posé et décidé de me former à la kinésiologie tout en gardant mon emploi.

Imagine un peu, je venais de commencer une formation à la Gestion de Patrimoine (que j'attendais depuis 4 ans).

J'ai tout mené de front ! c'était le grand écart !

Joris, mon compagnon a été formidable, il s'occupait des enfants les week ends où je partais à Bordeaux, il m'a toujours soutenue et encouragée, c'est tellement précieux !"


Au moment où s'opère la transition les peurs sont démesurées :

Comment abandonner la sécurité pour vivre un rêve ? la proie pour l'ombre comme le dit l'adage...

Répondre à l'injonction de sortir de sa zone de confort n'est pas chose aisée.

Nous nous retrouvons dans des situations schizophrènes, percutant violemment une vie de business avec un profond désir d'épanouissement, d'accomplissement.

Littéralement happés, nous fixons un premier but : réussir sa formation.


"J'ai pensé, on verra après si ça peut marcher"

Ca vous parle n'est ce pas ?

"Chemin faisant, j'ai définitivement quitté la banque en 2018, formations terminées, Certification en poche et déjà un petit volant de client(e)s.

(Ce métier n'est pas reconnu sur le plan médical nous parlons donc de client(e)s et non de patient(e)s.)"


Quelles nouvelles compétences as-tu-développées?


"J'ai appris à suivre mon intuition, à croire en mes ressources.

On n'imagine pas tout ce qu'on est capables de faire !

Je l'ai vraiment compris en 2015, l'année où j'ai participé au Rallye des Gazelles :

On s'est perdues dans le désert... on était épuisées, au bord de l'abandon et pourtant on a continué.

A chaque borne on se disait "Allez ,on va jusqu'à la prochaine et on arrête !

On est allées jusqu'au bout, au bout de nous mêmes.

Au retour je me sentais invincible ! C'était le coup de boost qu'il me fallait."


Tes projets ?


"Je suis vraiment bien dans ma vie, tous les ingrédients sont réunis pour mon équilibre : autonomie, créativité, contacts et mon activité a pris un bon rythme, je n'en demande pas plus.

C'est l'abondance raisonnée : j'ai ce qu'il me faut pour vivre comme je l'entends, simplement...

Je continue à me former, je m'intéresse à la psycho-généalogie, à la kinésiologie périnatale que je pratique déjà, et je vais enfin ajouter le titre d'énergéticienne à mon site.

Je dis enfin car je me sens prête à assumer cet héritage maternel..".

Nous y voilà !

J'adore !

Elle est à nouveau radieuse ! Tout, absolument tout, dans sa posture, son sourire, ses mouvements , ses paroles résonne en harmonie et c'est contagieux !


Quel conseil voudrais-tu donner à celles et ceux qui se lancent dans la création d'entreprise ?


"Ecoutez votre intuition et surtout travaillez sur vos peurs !"


Ah ces fameuses peurs qui entravent quantité d'entrepreneurs...

Dans ce terrifiant grand bric à brac on trouve entre autres

La crainte de ne pas être légitime,

De ne pas être à la hauteur

La peur d'annoncer un tarif

La peur du futur (tellement exacerbée par l'actualité...)

"Je mettrai la peur dans des coquillages et le bruit de la mer dans les oreillers"

Corto Maltese

Et vous ? Où en êtes-vous ?

Etes vous de ceux qui sans peur et sans reproches ont repris le travail comme si de rien n'était ? Des superburnés ou des futurs burn- out ?

De ceux qui se cramponnent comme des berniques au rocher malgré l'incertitude, en se disant "ça va aller, ça va aller..."?

Qui se recroquevillent en mode coquillette en attendant passivement qu'un miracle se produise ?


Pendant ce temps notre mental surchauffe en posant sans fin des questions stériles et nos corps se crispent déclenchant mille bobos voire de grosses méchantes pathologies...

N'attendez pas, faites vous accompagner !


En quittant Chryslène j'étais plus positive que jamais.

Ca fait un bien fou...

Ok rien n'est facile et ne le sera mais pour prétendre changer le monde on devrait déjà commencer par changer Soi même non ?

Travailler sur nos blocages, nos peurs c'est réveiller nos Super Pouvoirs pour vivre la vie qui nous correspond :

Pour la joindre c'est ici Tél 06 40 95 00 36 ou Facebook


A très vite les Amis

Prenez Soin de Vous

Propos recueillis le 18 Mai 2020 par Azimuth Coaching



ADRESSE

129 Rue Ernest Fourneau

64310 ASCAIN

CONTACT

Sylvie Garcia

Créatrice d'Azimuth

Coach RNCP certifiée en

Process Communication®

Tel 0661426969

  • Facebook Social Icône
  • White LinkedIn Icon

Suivez moi

© 2020 Proudly created by Azimuth with Wix.com