Rechercher
  • Sylvie - Azimuth coaching

Communication : comment éviter les carambolages ?


Depuis le temps que je cherche, lis et relis, observe et expérimente techniques miracles et autres trucs et astuces rien n'y fait !

Vous aussi vous dérapez au détour d'une conversation et faites des sorties de routes involontaires ?




Si vous êtes d'un naturel extraverti, vous savez, celui qui réfléchit à haute voix, répond du tac au tac et vous propulse parfois dans des échanges dont la tournure est bien loin de votre intention première, vous pouvez penser que le problème vient de là.





Pour autant, après moult flagellations propices à la victimisation et sermons du Grand Critique Intérieur :

"Mais quand vas-tu apprendre à te taire ?" "pourquoi as-tu dis ça ???"

ou blâmes et attaques en règle envers l'Autre parce que "De toutes façons il comprend rien" admettons une bonne fois pour toutes que les naturels introvertis ne sont pas mieux lotis. Malgré des propos mûris par la réflexion, mesurés, voire rares , et une gestion du silence ô combien habile, ils n'échappent pas aux carambolages.




Maigre consolation : la réponse ne se trouve pas ici.

Au moment où on s'exprime rien ne garanti qu'on sera entendu.


Alors si vous refusez d'être enfermé dans des cases en pensant "de toutes façons je suis comme ça, c'est pas maintenant que je vais changer".


Si vous avez envie d'améliorer votre relations aux autres et à vous même, vous trouverez ici des pistes de réflexion simples, accessibles.


Des ressources pour mieux communiquer


"Le sens de votre communication se trouve dans la réponse que vous obtenez, indépendamment de vos intentions".

Cela va sans dire mais c'est mieux en le disant :

Chacun interprète selon sa perception, à partir de sa"carte du monde".

Par conséquent, nous ne sommes pas responsables de la façon dont sera interprété notre message . "Adios culpabilité "!

Il nous incombe néanmoins d'essayer de faire passer le message autrement, s'aligner avec l'autre qui, lui, est responsable de sa réaction.



La sur-responsabilité c'est penser que nous avons le pouvoir de motiver, d'influencer.

auquel cas nous générons déception, frustration etc


Dire Non, par exemple, provoque un état émotionnel chez notre interlocuteur :

il est responsable de ce qu'il fait de ce refus, mais nous pouvons changer le message pour chercher à obtenir une autre réponse, plus positive ( la CNV, Communication Non Violente est une source formidable).


A l'inverse la sous-responsabilité consiste à reprocher à l'autre, à se positionner en victime, ce qui est plus facile et nous évite toute remise en question.



C'est ainsi que nous créons des relations toxiques. (cf triangle de Karpman)


Tant que nous y sommes, il s'avère fort intéressant de faire un p'tit tour chez nous..

Soulevez le coin du tapis de la tour de contrôle pour regarder dessous si vous

n' avez pas planqué, d'un coup de balai vite fait bien fait, quelques idées toutes faites, postulats, croyances et jugements nés de nos environnements, expériences personnelles, héritage familial et formatage sociétal.


Bref ! Le principal écueil de la communication c'est que nous sommes centrés sur nos intentions : informer, expliquer, partager, débattre, convaincre ...

Pour qu'un message soit entendu le langage et la fréquence doivent être reconnus et accepté. (le non verbal et le silence font partie intégrante de ce processus).

Généralement, lorsque nous observons une réaction inappropriée, un refus, un blocage nous avons tendance à répéter, encore et encore la même chose, focalisés sur notre intention.

Hélas ! Plus de la même chose produit toujours le même résultat . CQFD.


Voici les 4 principaux canaux à notre disposition :


  • Le canal Directif : donne des ordres, vise la partie pensante, utilise l'impératif

  • Le canal Interrogatif : vise la partie pensante pour échanger de l'information, questionner

  • Le canal Nourricier : vise les émotions, témoigne compréhension et chaleur

  • Le canal Emotif (ou ludique) : vise les émotions en suscitant des réactions


Mieux se parler


Prenons un exemple :

Un simple "Bonjour, ça va ? "déclenche, selon l'interlocuteur (ou le moment) une réaction différente.

J'éviterai volontairement les réponses connotées de stress et mal être du type "comme un lundi", c'est un autre sujet.



Réponse 1 (brève) : "Oui"

Réaction fréquente chez ceux qui privilégient le canal directif .

Concentrés sur l'action ils estiment ces salamalecs superflus.


Réponse 2 : "Oui et toi ?" mais veut juste entendre un court "Ca va"pour enchainer en disant "tu as terminé le dossier X ?" ou "on dine bientôt ?"

On trouve là les adeptes du canal interrogatif : orientés sur les tâches, ils passent immédiatement au concret et sont assez embarrassés par les états d'âmes.


Réponse 3 : " Ca va mais si tu savais tout ce qui m'est arrivé depuis le début de la journée, je me sens ......et patati et patata..."

C'est parti ! impossible de les arrêter. On fini parfois par ne plus leur demander si "Ca va"...

Ces personnes placent la relation en priorité et souffrent terriblement du manque d'intérêt ou de la froideur apparente des deux précédents.


Réponse 4 : " Ouais, ça va -lise , et toi -ture ?" les rois de la vanne plus ou moins lourde, (désolée j'avais que celle-ci en tête :-) ), gestuelle et mimiques en prime.

Ils sont souvent mal compris des autres qui trouvent cette légèreté apparente déplacée en dehors des vrais moments de détente.


Voilà, c'est simple non ? Vous le saviez ! Tout le monde le sait !

"Ils me font rire ces coachs :-) " et pourtant , la majorité de nos interventions concernent ce sujet.

La Connaissance de Soi vous permet de connaître votre Etat Ressource et d'éviter la

mé-communication.

Plus d'infos sur les étages de personnalités Process Communication Model ® ici


Pour conclure en cohérence, choisissez la proposition qui vous motive, laquelle préférez-vous ?


- Allez-y, entrainez vous ! vous serez surpris par les résultats !

- Pensez-vous maintenant pouvoir identifier les préférences des autres et adapter votre communication ?

- Etes vous convaincu de l'utilité des informations de ce billet pour améliorer les relations humaines ?

- J'aimerais vraiment que vous me racontiez ce qui a changé pour vous en testant ce modèle.

- Mes loulous, je vous jure, avec cette nouvelle méthode vous allez déchirer grave !

- Imaginez à quel point cette méthode va vous simplifier la vie !


Alors ? Vous commencez quand ?

Hé oui, c'est à vous de faire le job :-)



Restez chez vous les Amis, à très vite



0 vue

ADRESSE

129 Rue Ernest Fourneau

64310 ASCAIN

CONTACT

Sylvie Garcia

Créatrice d'Azimuth

Coach RNCP certifiée en

Process Communication®

Tel 0661426969

  • Facebook Social Icône
  • White LinkedIn Icon

Suivez moi

© 2020 Proudly created by Azimuth with Wix.com