Rechercher
  • Sylvie - Azimuth coaching

Itinéraires : Egiazki, quand deux frères deviennent spécialistes de liqueurs basques


"La légende raconte que le Patxaran est devenu célèbre au Moyen Âge.

À cette époque, les moines de l’abbaye de Leire furent appelés au chevet du roi de Navarre à Olite.

Ils auraient administré au souverain un breuvage d’une couleur rouge sombre dont les vertus dites « magiques » avaient fait leur réputation dans la guérison des maux du système digestif.



Depuis lors le Patxaran, devenu incontournable dans notre culture, était majoritairement produit au pays Basque Sud.

Et puis un jour..."


Un jour deux p'tits gars du pays qui venaient de finir leurs études ont décidé de planter 3 ha de prunelliers sur les hauteurs de leur village à St Pée s/Nivelle.

Ils venaient de créer Egiazki, les Liqueurs des Dieux Basques *.


Vous ne les connaissez pas encore ?

Ils rejoignent la sympathique tribu de celles et ceux qui ont accepté de répondre à mes questions sur la #créationdentreprise et la #reconversion professionnelle, avec simplicité, sincérité et générosité.

Ces témoignages sont précieux !

Calez vous confortablement, profitez de cette lecture pour vous évader et, qui sait, trouver l'inspiration...

Cette semaine Azimuth vous propose de découvrir le parcours de Benjamin et Camille

Fourt Arteaga, les jumeaux qui nous régalent les papilles en créant des recettes de liqueurs au caractère incontestablement DIVIN dans leurs chaudrons.


BIO


Benjamin a suivi des études d'Ingénieur à l'Ecole Supérieure d'Agriculture Purpan,

Camille s'est spécialisé en Production Animale (BTS) à Hasparren.

"Dès la fin des études, en 2014, on a décidé de créer notre entreprise dans notre village

à St Pée s/Nivelle.


Entre 2013 et 2014 nous avons passé des heures, des soirées entières à discuter et déguster (rires), tout en travaillant sur l'étude de marché et le Business Model.


En décembre 2015 le Patxaran EGIAZKI a été mis en vente pour la première fois.

Il a fallu plus d'un an pour trouver la recette parfaite !

Nous sommes ainsi devenus le plus gros producteur artisanal d'Iparralde !" (Pays Basque Nord)




POURQUOI CE PROJET ?


"Ce qui compte pour nous c'est de contribuer à valoriser notre terroir, de participer à la dynamique économique régionale, favoriser les circuits courts, innover en proposant des produits inédits.

Nous tenons à travailler des ingrédients de qualité cultivés en Terre Basque et développer un savoir-faire artisanal reçu en héritage ..."


En quelques mots ils ont posé les bases des valeurs motrices et éthiques qui composent le meilleur des cocktails de motivation.

Agitez tout ça dans le shaker, ça booste

et ça évite de laisser les doutes et les peurs imposer leur austère compagnie.






" Nous avons essayé, essayé encore ...et appris de nos erreurs" confient ils "La recherche des saveurs est une quête passionnante.


Je ne peux m'empêcher de sourire intérieurement imaginant nos malicieux druides testant et goûtant leurs potions avec leur bande de potes, dans une ambiance qui nous est chère, quand se mêlent rires, chants, et bonne pitance :)



Cadeau les amis : cliquez sur la vidéo pour écouter Koblakariak (leur groupe de chant)


C'est là que se trouve la magie, dans l'alliance spontanée de professionnalisme et de joie de vivre.

Un dynamisme qui leur permet d'être aujourd'hui présents sur le territoire national et à l'export.

"Tu sais, nous ne sommes jamais satisfaits et pourtant les résultats sont très bons... on nous a même parfois reproché d'être trop ambitieux lorsqu'on présentait nos projets !"

Ils se regardent et partagent un silence qui en dit long sur le chemin parcouru.


Quelles compétences avez-vous acquises, développées ?


"L'organisation ! c'est la partie sur laquelle il a fallu progresser très vite." répondent-ils en choeur.

"On s'occupe de tout, de A à Z : la culture, les approvisionnements, la fabrication, le conditionnement, la distribution... sans parler de toute la partie administrative."


Benjamin poursuit d'un air sérieux

"Nous avons dû améliorer notre communication , en plus des outils de bureau habituels nous avons deux groupes Whatsapp : l'un pour la partie commerciale, la relation client, les commandes, l'autre pour nous, en interne, pour partager des infos en instantané."


Camille approuve d'un hochement de tête

" Je me suis formé sur la partie export car nous avons désormais des clients en Espagne et nous perçons sur les marchés de l'Europe du Nord.

La formation c'est capital, ça permet de progresser et d'éviter beaucoup d'erreurs !"


Tous deux me confient alors les difficultés auxquelles ils ont parfois été confrontés :

" Tu sais, les erreurs sont utiles, ça permet d'apprendre, nous n'avons jamais douté, c'est important de se remettre en question, d'être bien conseillé, de rester positif.

lI y a beaucoup d'entraide et de collaboration avec l'ensemble des acteurs de la filière

agro-alimentaire locale, nos partenaires sont fiables."


QU'EST CE QUI SERAIT WAOUH ?


"La notoriété d'Egiazki, devenir une référence ! ça serait extra !

"Ce qui nous fait Waouh ? Tu vois, par exemple la médaille d'Or au Concours du Monde des Epiceries Fines en 2018 , c'est une formidable reconnaissance !"



Ils adorent participer à des salons, des foires même si ça monopolise les week ends :

"C'est pas du travail, c'est du plaisir ! la vente, le contact avec les professionnels et les particuliers nous motivent. C'est un univers vraiment sympa."




UN CONSEIL POUR CEUX QUI VEULENT SE LANCER ?


"Il ne faut pas se poser trop de questions ! il y a forcément des imprévus !

Quand on croit à son projet, il faut se battre et avancer".

Ils ont tellement raison ... Une fois de plus je suis épatée par l'état d'esprit des créateurs(trices) d'entreprises que je côtoie.


Si vous êtes en période de questionnement retenez ceci :

La réussite d'un projet dépend de trois facteurs

  • Le besoin de faire quelque chose qui nous plaît ( d'où l'importance de travailler sur la Connaissance de Soi )

  • Notre capacité à exercer

  • La conviction d'apporter de la valeur

Sans quoi il est préférable de revoir ses plans : peut être s'agit-il d'un hobby ? d'un simple rêve, un mirage ...?


En parlant de mirage , imaginez la visite des chais d'Egiazki.

Vous dégustez quelques liqueurs (avec modération) tandis que résonnent les choeurs basques. Humez, goûtez, savourez l'équilibre des fruits, la variété des saveurs, ..

Fermez les yeux un instant, vous y êtes ?

Cette escapade virtuelle fait un bien fou non ? Bientôt ....


DES PROJETS ?


"Oh oui ! plein de projets... nous travaillons sur la transformation de nos chais pour développer les visites de dégustation.

C'est grâce au public que notre gamme ne cesse d'évoluer !

As-tu goûté la liqueur de Feijoa (goyave brésilienne) ?

Trois producteurs sont ici, à St Pée !"

C'est tentant .... Si vous êtes prêts à succomber les liens sont en bas de page :))


"Ils sont jeunes, il est vrai ; mais aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années ".(Le Cid)


Milesker , merci Benjamin et Camille

Nos racines ancrent notre identité dans la terre.

Elles inscrivent profondément l'individu dans le collectif et transcendent notre capacité à nous mobiliser et nous entraider.

Ainsi notre fameuse Quête de Sens trouve mille réponses réjouissantes à cueillir et déguster à portée de main.



Contact : www.egiazki.com ou facebook

La Maison Egiazki met à votre disposition un système de livraison à domicile. Vous pourrez ainsi déguster votre produit durant ce confinement

A bientôt les Amis, Prenez Soin de Vous, Restez Chez Vous

*L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A déguster avec modération


126 vues

ADRESSE

129 Rue Ernest Fourneau

64310 ASCAIN

CONTACT

Sylvie Garcia

Créatrice d'Azimuth

Coach RNCP certifiée en

Process Communication®

Tel 0661426969

  • Facebook Social Icône
  • White LinkedIn Icon

Suivez moi

© 2020 Proudly created by Azimuth with Wix.com